1 tagged article Julia Roberts

Je veux me perdre et me retrouver... 30/12/2014

Ici, c'est mon univers, mon torrent de pensées, d'émotions, de découvertes !
Il y a des textes d'une fille un peu folle sur les bords, des citations, des critiques, bref... de tout quoi !



J'espère que ce blog vous plaira. N'hésitez pas à marquer vos commentaires (positifs comme négatifs, du moment que se soit un minimum structuré, y en a assez de débiles dans ce bas monde), afin que je puisse m'améliorer :)
 
En revanche, comme beaucoup, je n'accepte pas les plagias (c'est tellement bas d'esprit, tellement pathétique). Merci de votre compréhension.
 

Une source d'eau limpide qui miroite à la lumière, pure comme l'âme innocente d'un enfant, rempli d'un univers de mots clairs et sonores qui forment citations, textes et philosophies dans ce monde de brutes.

Je veux me perdre et me retrouver...
[image personnelle prise à Bâle en juillet 2016]



Habillage                            Répertoire :                                  Twitter
Facebook                                                                                                      Hellocoton



Second Blog (photographie)




Nuage de songes (livre d'or)
Article sur moi (whou, la classe) : 



« Les mots sont à mon avis notre plus inépuisable source de magie. Ils peuvent à la fois nous infliger blessures et nous porter remède »



Blog sources Citations, Philosophie & Lecture
 
 
 
 
 
Enfin, je veux vous présenter un projet qui me tient énormément à c½ur et qui est très important à mes yeux. Alors je n'en dis pas plus, venez juste voir par vous-même...


***
 
En ces circonstances terribles et noires qui plongent la France dans un deuil profond, je tiens à apporter mon soutiens à tous les proches des victimes, mais aussi à tous les français, car nous devons tous rester unis contre cette barbarie inhumaine, et ce quelque soit nos différences.
Nous devons rester debout quoiqu'il arrive, leur montrer notre force. La France a déjà su se relever et être plus forte, elle le sera encore et ne se laissera pas faire.

#PrayForParis
(14.11.2015)
 
Je veux me perdre et me retrouver...
  
Je veux me perdre et me retrouver...
                                              
Je veux me perdre et me retrouver...
Je veux me perdre et me retrouver...

Tags : Bienvenue - Nuage de songes - playlist - My Dreams Box - Newsletter

Ma meilleure ennemie 28/06/2017

[article datant de décembre 2016] [oui, je reviens doucement, après beaucoup de choses]


Je l'ai vu de nombreuses fois petite, mais seulement le début, jamais en entier, jamais la fin ! Triste, n'est-ce pas ? Mais en ces vacances hivernales de fin d'année, je me suis rattrapée (ouiii !).
 
 
 Ma meilleure ennemie

Petites informations
Réalisateur : Chris Columbus
Scénario : Gigi Levangie, Jessie Nelson, Steven Rogers, Ronald Bass, Haren Leigh Hopkins.
Sociétés de production : TriStar
                                             1492 Pictures
Nationalité : Etats-Unis
Genre : comédie dramatique
Durée : 125 minutes
Sorties : 25 décembre 1998 (Etats-Unis & Canada)
               10 février 1999 (France)
               17 février 1999 (Belgique)
Acteurs : Susan Sarandon
                 Julia Roberts
                 Ed Harris
                 Jena Malone
 
 


Synopsis
Isabel Kelly, jeune photographe de mode et petite amie de Luke Harrison, et Jackie, l'épouse légitime du même Luke, se détestent. Celle-ci, toujours très présente, ne pardonne pas à sa rivale son incapacité à l'égaler. Isabel ne parvient pas à se faire accepter d'Anna et de Ben, les deux enfants de Luke et de Jackie. C'est entre les deux femmes une sourde guerre de tranchées.
Mais quand Jackie apprend qu'elle est atteinte d'un mal incurable, elle prend conscience que c'est Isabel qui va élever ses enfants. Jackie va alors enseigner à celle qui fut sa pire ennemie comment devenir une mère pour ses enfants.

 
 


Distinctions
- National Board of Review Awards 1998 : meilleur acteur dans un second rôle pour Ed Harris
- San Diego Film Critics Society 1998 : meilleure actrice pour Susan Sarandon
- BMI Film and TV Awards 1999 : BMI Film Music Award pour John Williams
- Blockbuster Entertainments Awards 1999 : meilleure actrice dans un film dramatique pour Julia Roberts
- Young Artist Awards 1999 : meilleur jeune acteur (10 ans ou moins) pour Liam Aiken
meilleure jeune actrice pour Jena Malone
meilleur film familial dramatique
 
 
 Ma meilleure ennemie



Critiques presse
Le Parisien, par E.L.
Ma meilleure ennemie est le type même du film qu'il faut aller voir avec une serviette éponge pour sécher ses larmes. Son réalisateur (...) dispose d'assez de fraîcheur d'âme et de sincérité pour que son mélo passe comme une lettre à la poste.
 
Le Nouvel Observateur, par François Forestier
Susan Sarandon est formidable dans ce mélo qui fera, n'en doutons pas, un excellent prétexte pour une des émissions de Delarue.
 
Première, par Stéphanie Lamome
Le plus exaspérant reste les personnages, tous plus idylliques donc plus invraisemblables les uns que les autres
 
Le Monde, par J.M
On a (...) largement fait le tour de la question dans la première demi-heure du film, en se demandant avec inquiétude quelle tuile scénaristique va bien pouvoir relancer les enjeux.
 
Télérama, par François Gorin
Au bout d'un éprouvant zigzag (...)le duo Julia-Susan culmine en une longue scène d'orgasme lacrymal. Le spectateur le plus spongieux ne sait plus où mettre ses propres larmes.
 
 




Okay, j'avoue que les critiques de la presse ne sont pas très élogieuses, mais moi pourtant je l'ai adoré. Je l'adorais déjà gamine, du moins la partie que j'avais vu.

Certes, il est cul-cul, niais, parfait pour les téléfilms de Noël qui passe sur TF1 tout décembre (c'est d'ailleurs là que je l'ai vu cette fois-ci, comme à chaque fois). Le scénario est de base assez touchant. Mais le coup de la maladie (je ne citerai pas laquelle pour ne pas spoiler davantage), est peut-être le coup de trop, dans le cliché du téléfilm mélodramatique à souhait. Mais c'est se qui rend ce film encore plus touchant. Petite déjà, j'aimais ce film pour tout le thème du divorce et de la belle-mère qui débarque dans la vie d'un enfant. C'était mon cas, j'ai connu ça bien trop tôt je trouve, malheureusement. Et ça s'est d'office mal passé, après le début qui paraissait, comme toujours, idyllique aux premiers abords. Alors je me retrouvais à travers les enfants du film, moi et ma s½ur, seule face à la difficulté des adultes et de leur égoïsme. Maintenant que j'ai grandis, je comprends davantage la difficulté que rencontrent aussi les parents. Je comprends leur tiraillement, leur malaise. Mais le plus touchant est sans doute la dureté de la vie, et de la maladie. La mère de ma meilleure amie, que je considère comme ma s½ur, étant décédée elle aussi de cette maladie lorsque sa fille avait seulement 13 ans, je ne peux que comprendre et ressentir ce déchirement pour cette femme qui était adorable, et pour sa fille qui en souffre quotidiennement. Et ce film me le rappelle tant. Il est déchirant, mais très beau. Et donc très émouvant (je vous mets en garde, préparez votre boîte de mouchoir maxi pack !).

Au niveau du casting, le duo Susan Sarandon et Julia Roberts marche merveilleusement bien, bien que parfois un peu lourd et mièvre. Elles sont toutes deux touchantes, et sincères dans leur rôle. Ed Harris, bien que moins présent, conquis aussi (surtout pour ses yeux bleu magnifiques, j'avoue).

Les musiques et les décors sont eux aussi très très beaux, notons le. On ressent, pour les Potterhead inconditionnels, la patte de Chris Columbus à travers la mise en scène, et surtout à travers la musique et l'atmosphère qui en ressort. A certains moments, j'ai fortement pensé aux films d'Harry Potter (mon bébé). Chapeau bas donc !

Je vous recommande donc ce film, beau, émouvant, qui transmet une morale tout en étant léger. A voir en famille, au chaud sous un plaid, avec un bon chocolat chaud ou thé, c'est vous qui voyez (je suis plutôt team thé personnellement, et vous ?).
 
 
Notes
Scénario : 3/5
Casting : 4/5
Mise en scène (lumière, scène, etc) : 3,5/5
Richesse, émotions : 3,5/5
 
Note finale : 14/20
 

Tags : My Dreams Box - film - Ma Meilleure ennemie - Julia Roberts - Susan Sarandon